Groupe Democratie et Solidarite
Groupe Democratie et Solidarite

          PROJET DE TERRITOIRE  :                                                                                                     DE L'INCANTATION A L'INCARNATION  

 

Le Conseil Communautaire devra dès la rentrée se prononcer sur l’intérêt communautaire.

 

Cet outil de répartition des compétences, que le législateur de la loi NOTRe a souhaité flexible, est la clef de voûte du futur projet de territoire.

 

L’intérêt communautaire est la frontière entre la gestion intercommunale et la gestion communale.

Certaines installations sportives, culturelles, par exemple, relèveront de la gestion de la communauté urbaine, quand d’autres resteront communales.

 

Le vote qui sera proposé, vraisemblablement en septembre, doit être le point de départ, du projet de territoire qui peine à voir le jour aujourd’hui.

 

Corolairement à la définition de l’intérêt communautaire, à l’heure où de nombreuses citoyennes et de nombreux citoyens ne se déplacent plus pour voter, il est impératif de mettre en place un Conseil de Développement.

 

Cet instance de démocratie participative, qui est une obligation légale, associera l’ensemble des forces vives du territoire à notre projet commun.

 

Il nous faut trouver cette synergie entre société civile et politique, c’est le souhait d’un nombre croissant de nos concitoyens.

 

Notre groupe, veillera à ce que cette instance citoyenne, puisse être dotée des moyens nécessaires à son activité, pour ne pas être une coquille vide.

 

 

De nombreux défis nous font face : faire de notre territoire un espace de mobilités vertes, développer des projets innovants ; traitement des déchets, distribution de l'eau, innovations technologiques et développement économique sur le site de la centrale de Porcheville dont la fermeture a été annoncée par voie de presse, bénéficier de l’éventuelle obtention des Jeux Olympiques à Paris pour développer le tourisme, etc…

 

L’ensemble de ces grands enjeux, ne peuvent être réalisés, sans les habitants. Nous devons les informer et les associer autant que faire se peut.

 

Comme nous l’appelons de nos vœux régulièrement, nous devons être un territoire innovant, nous ne pouvons plus nous contenter d’incantation, dès aujourd’hui soyons dans l’incarnation.

 

Albert BISCHEROUR

 

Président du groupe

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Groupe Democratie et Solidarite